Aller à : navigation, rechercher

Supervision - installation check mk server

Pré-requis

  • L'OS est une Debian Stretch
  • On part du principe que vous êtes root sur le serveur.
  • Aucun besoin d'installation d'interface graphique sur le serveur
  • Le serveur est en IP Fixe
  • Pour les besoins du présent tutoriel on utilisera les variables suivantes.
    • Nom du serveur : srvnagios.tranquilit.lan
    • version check mk : 1.5.0p7
    • instance nagios : entreprise

Installation

Mise à jour

On s'assure que l'OS soit à jour

apt-get update 
apt-get dist-upgrade

Installation

On récupère les sources

wget https://mathias-kettner.de/support/1.5.0p7/check-mk-raw-1.5.0p7_0.stretch_amd64.deb

On installe le serveur

dpkg -i check-mk-raw-1.5.0p7_0.stretch_amd64.deb
apt-get install -f

Configuration

On créé l'instance de supervision (Remplacer entreprise par le nom de votre entité)

omd create entreprise

A la fin de la création de l'instance, l'identifiant et le mot de passe sont générés et donnés dans le shell

  Ex :
  The site can be started with omd start nagios.
  The default web UI is available at http://srvnagios.tranquilit.lan/entreprise/

  The admin user for the web applications is cmkadmin with password: wDTNQSu9
  (It can be changed with 'htpasswd -m ~/etc/htpasswd cmkadmin' as site user.)
  Please do a su - nagios for administration of this site.

On démarre l'instance de supervison

omd start entreprise

A partir de là l'interface web est disponible http://srvnagios.tranquilit.lan/entreprise

On créé le lien symbolique pour le service

ln -s /opt/omd/sites/entreprise/etc/mk-livestatus/xinetd.conf /etc/xinetd.d/livestatus

On peut dès lors aller changer le mot de passe du nagios

WATO Configuration > Users

Configuration des hôtes

Le principe de base est de déclarer des hôtes et de définir quel type de check sera fait sur chaque hôte :

  • Check MK
  • Check SNMP (V1,V2 ou V3)
  • Pas de check (ping uniquement)
  • Check MK + Check SNMP


Cette partie se gère dans le menu WATO - Configuration > Hosts
En cliquant sur New Host on accède à la fenêtre de création de l'hôte. Les options suivantes sont les principales :

* Hostname = nom de la machine a monitorer
* IP Adress = nécessaire si le serveur nagios ne peut par faire la résolution à l'aide de Hostname
* Agent Type : défini le type de check
* Criticality : permet (entre autres) de désactiver la surveillance d'un hôte, sans pour autant le supprimer


A l'aide des folders on peut organiser son Nagios par catégorie. Par exemple d'un coté les machines Windows, de l'autre les Linux, et encore ailleurs ses téléphones.
Chaque dossier peut avoir un check par défaut qui sera automatiquement transmis à ses hôtes.
Exemple un dossier switch dont le check par défaut serait du SNMP V1. Tous les hôtes créés dans le dossier "switch" seront, par défaut, checké en SNMP (il sera, bien évidement, possible de modifier la nature du check pour chaque hôte)